Château de Villandry


Le Château de Villandry consistait en une forteresse médiévale jusqu’à ce que Jean Le Breton, aussi propriétaire du Château de Villesavin, ne l’achète en 1532.

 

Il entreprend alors de lourds travaux pour édifier un magnifique château Renaissance. Cependant, l’influence italienne sera boudée pour revenir à une symétrie saisissante et à un style purement français.

 

Déjà à l’époque, les jardins de Villandry ont une réputation qui dépasse les frontières du Val de Loire, avec notamment un potager qui rassemble des légumes venus des Amériques.

 

Le domaine sera ensuite acheté par le Marquis de Castellane au XVIIIème siècle. Celui-ci fera de grands travaux de transformation du Château de Villandry.

 

Bien que ces travaux aient été fort profitables à l’intérieur avec de nouveaux standards de confort se rapprochant de ceux que l’on connait aujourd’hui, ils ont dénaturé la façade de ce joyau de la Renaissance.

 

Heureusement, lorsque la famille Carvallo acquiert le château en XIXème siècle, le sauvant ainsi de l’abandon, elle entreprend une restitution de la façade Renaissance et donne une nouvelle jeunesse à Villandry.

 

Les jardins redeviennent quant à eux le chef d’œuvre végétal qu’ils étaient et font parler d’eux au-delà de l’Europe.

 

Aujourd’hui, la troisième génération de la famille Carvallo s’assure de la pérennité de ces jardins et de la conservation du style Renaissance du château.

 

Les jardins de Villandry, c’est quoi ?

  • 9 hectares de jardins et de bois
  • 1,2 hectares de jardin potager
  • 52 kilomètres de buis taillés
  • 115 000 plants de fleurs et de légumes
  • 10 jardiniers